Premier travaux

Il faut dire que je suis un peu maniaque. J’aime que tout soit beau, proche du neuf, propre… Je suis aussi très très attentif à la sécurité.
En plus d’être maniaque, je suis ce que les Québecois appellent un “patenteux” : j’aime bricoler, j’aime la nouveauté, j’aime la technologie.
Donc dès que j’ai eu le bateau (et les moyens) j’ai déjà fait faire tout ce que l’expert avait recommandé :

  • changement des joints de saildrive
  • changement des bagues de safrans
  • graissage des drosses de barre
  • changement de la martingale
  • changement des galhaubans
  • renforts autour des hublots de secours
  • remplacement du disjoncteur de guindeau
  • révision des silent-blocs de moteur

Ensuite comme je suis maniaque, j’ai changé les gaines de barre à roue, remplacées par de magnifiques gaines Botalo.

Pire (ou mieux), j’ai décidé de changer la cuisine. Il faut dire que les plaques montées en série rouillent très bien. Je me suis donc tourné vers ENO. Alors bien sûr les dimensions ne sont pas les mêmes. Qu’à cela ne tienne, j’ai aussi refait le plan de travail. Enfin, le placage. Comme cela j’ai pu mettre de nouvelles plaques qui sont plus petites sans que cela ne se voit.
Avis aux amateurs : une astuce pour coller un nouveau placage. Après avoir enduit les deux faces de colle, on pose des manches à balai sur le plan de travail. Comme cela on peut tranquillement réaliser la mise en place sans que cela ne colle. Il ne reste plus qu’à faire délicatement rouler les rouleaux vers l’extérieur.
Comme le four Eno était luis aussi plus petit, j’en ai profité pour réaliser un tiroir qui va sous le four (comme sur les premiers Nautitech 40).

Maniaque encore, toutes les éraflures de gelcoat sont reprises et les coques passées au polish.

Et comme je suis “patenteux”, j’ai installé un boîtier MiniPlex-2Wi de chez Shipmodul afin d’avoir les signaux NMEA en Wifi. En effet, je n’avais pas de traceur extérieur et pas d’instruments sur la barre tribord. Vu le coût d’un boîtier chez Raymarine, il est plus simple d’installer une tablette sur un support mobile. Dans mon cas, c’est un iPad sur lequel j’ai installé iNavX et qui est monté sur des supports RackMount. Cela fait bien mieux l’affaire, je dispose de toutes les infos y compris AIS sur mon iPad que je mets sur le poste de barre désiré. Par la même occasion, comme l’électricité ne passe pas loin, j’ai installé des chargeurs USB sur les postes de barre.

Voilà à quoi j’ai occupé mes vacances de Noël 2014. Il est beau. Prêt à naviguer.

Laisser un commentaire